Allaitement – Les accessoires

Le tire-lait : équipement nécessaire pour l’allaitement

Le tire-lait est un appareil particulier qui permet de soutirer artificiellement le lait maternel. Il se présente sous forme d’un cône de réception à appliquer sur le téton, en verre ou en plastique, et d’un corps qui se termine par une poire en latex. En exerçant une pression et un relâchement de ce dernier, l’appareil aspire le lait.

Le tire-lait existe aussi en mode électrique. Quelque soit le modèle que vous aurez choisi, il fait participer le papa dans cette opération, et c’est aussi bénéfique pour votre couple. L’appareil est employé pour constituer un stock journalier de lait lorsque vous travaillerez. C’est un allaitement indirect. Si vous avez également une mauvaise qualité de tétée,  ou un engorgement de vos seins, vous pouvez avoir recours à son service. Néanmoins, la charge du biberon avec cette méthode, habituera petit à petit votre bébé à oublier vos seins.

Allaitement artificiel : Le biberon

Un allaitement artificiel d’un bébé, nécessite l’usage du biberon. C’est un récipient en verre ou en plastique, qui peut contenir, au moins la quantité de lait pour une tétée. Cette quantité varie selon l’âge du bébé. Il supporte la chaleur nécessaire pour sa stérilisation, ou  pour réchauffer le lait. Le biberon comprend un corps et une tétine munie de capuchon et répond à des règles d’hygiène strictes. Vous devez stériliser l’ensemble, après chaque utilisation, dans de l’eau portée à ébullition et pendant 15 à 20 minutes. Mais vous pouvez aussi employer votre autocuiseur comme un stérilisateur des biberons pendant 5 à 10 minutes (retrouvez le matériel nécessaire pour le repas de bébé)

Pour être pratique, vous devez avoir un jeu de biberons et de tétines, prêts pour l’emploi. Il en faudrait en général, un jeu de 6 biberons. Les biberons destinés au bébé pour la journée peuvent être préparés en une fois, et placés dans le réfrigérateur. La stérilisation des biberons à froid existe. Il suffit de tremper l’ensemble dans une solution antiseptique pendant 30 minutes environ. Il faut veiller à les rincer fréquemment et longuement, avant chaque utilisation. Le biberon peut être donné au bébé, à température ambiante, ou tiédi dans un chauffe-biberon ou dans un bain-marie.

Le soutien-gorge ou le coussin d’allaitement

Le quotidien des mamans qui allaitent leur bébé, peut être simplifié par l’adoption de certains accessoires vendus sur le marché. On trouve par exemple, le soutien-gorge et le coussin d’allaitement, le tire-lait, les coussinets et les coquilles d’allaitement, les bouts de sein en silicone, et les vêtements conçus pour un allaitement.

Le maintien de vos seins dans de bonnes positions est assuré par le port d’un soutien-gorge d’allaitement. Il est conçu spécialement pour les seins gonflés, caractéristiques de toutes les femmes qui allaitent. Ce type de sous-vêtement féminin simplifie vos gestes, grâce à la présence d’ouvertures en face de vos tétons. Elles sont accessibles facilement, et les clips des volets au niveau des bretelles, peuvent s’ouvrir d’une seule main. Les bretelles peuvent régler le serrage du soutien-gorge afin de ne pas gêner le bon écoulement du lait.

Le coussin d’allaitement est une pièce en forme de U, qui peut recevoir et maintenir le bébé en bonne position pour la tétée. Vous pouvez y poser votre bras et positionner votre coude pour avoir une posture confortable. Cet article limitera la sensation de fatigue pour ces moments de communion avec votre bébé.

Les coussinets ou les coquilles d’allaitement

Les coussinets d’allaitement sont conçus pour l’absorption des écoulements de lait qui apparaissent entre deux tétées. Ces derniers se manifestent durant les premières semaines d’un allaitement, où le corps cherche à se stabiliser. Vous les placez directement sur vos seins et permettent ainsi d’éviter qu’une montée de lait mouille votre chemisier en laissant des traces d’auréoles. N’omettez pas de changer les coussinets le plus souvent possible pour être efficace. Ceci vous évitera également d’avoir des crevasses.

Les coussinets d’allaitement existent en deux modèles : jetables et lavables. Les jetables se vendent par paquet de 24, ou 60. Ils comportent des jours canaux absorbants et sont en multicouches. Les lavables sont admis dans des filets à linges en machines, fournis avec les produits. C’est un produit extra-doux et absorbant, qui capte l’humidité sous une doublure anti-fuite. La doublure de coton peigné permet un contact doux sur la peau. Un voile en dentelle maintient le coussinet en place. Ils sont vendus en boite de 6. On peut les sécher en machine à basse température.
Les coquilles d’allaitement, appelées également coques ou coupelles, sont des pièces qui s’adaptent sur les tétons. Elles permettent de recueillir le lait en excédant, en les appuyant modérément. Ceci stimulera rapidement la production de lait. L’usage de ces pièces n’est pas conseillé aux mères qui ont du lait en abondance. Elles ne sont pas recommandées pour les mamans qui ont des crevasses.

Les protège-mamelons ou les vêtements d’allaitement

Les protège mamelons sont des pièces intermédiaires entre les tétons et la bouche de bébé. Ces bouts de seins en silicone, permettent de réduire les douleurs de vos seins et l’arrivée des crevasses. Mais il faut limiter leur emploi et les abandonner dès que vous n’avez plus de douleur.

Les vêtements d’allaitement complètent la gamme des accessoires pour les mères. Il en existe plusieurs types aussi pratiques les uns que les autres. Vous pouvez trouver des pyjamas, des t-shirts ou des chemises de nuit, spécialement adaptés pour un allaitement. Leur manipulation reste aisée.

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser