Comprendre les pleurs de bébé

Les pleurs de bébé

Les pleurs de bébé, un moyen de communication pour exprimer ses besoins sont souvent troublants. Il dure parfois longtemps… Bébé a-t-il faim ? Soif ? Ou est-ce que je m’y prends mal ?
Tant de questions que nous nous posons face aux pleurs.

Même si les bébés reçoivent les meilleurs soins possibles, ils peuvent pleurer pendant de longues heures, jusqu’à cinq ou six par jours ! La durée des pleurs atteinte un sommet à six semaines. Après 5 mois, les pleurs sont plus liés à l’environnement dans lequel il est.

Pendant ses premiers mois, bébé est totalement indépendant de ses parents ou des personnes qui prennent soin de lui. Ses pleurs constituent le seul moyen d’assurer pour lui sa survie, sa santé et son développement. Il est donc naturel de voir un bébé au cours de ses premiers mois pleurer, même si ils sont inexpliqués.

Les pleurs ont des effets positifs : ils permettent la formation d’un lien affectif et de l’attachement avec les personnes qui lui procurent des soins attentionnés. Il faut toujours répondre à ses pleurs pour le rassurer et lui montrer qu’il n’est pas seul.
Le point négatif des pleurs inexpliqués est la perte de confiance des parents, qui remettent en doute leur capacité à prendre soin de leur enfant.

Que peut-on faire ?

Quand bébé pleurs, notre premier réflexe est de vérifier que ses besoins sont assurés : la faim, la soif, le sommeil… Pour exprimer ses demandes, votre bébé dispose de tout un répertoire de pleurs qui vont du simple geignement au véritable cri de rage, en passant par des modulations diverses et variées. Apprendre à reconnaître les pleurs, à les interpréter et à les calmer est nécessaire et demande une certaine agilité d’écoute. Cependant, si les pleurs ne trouvent pas d’explication, il est important de garder en tête qu’ils font partie du développement normal du nourrisson.

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser