Tout savoir sur le déclenchement de l’accouchement

Vous aimeriez pouvoir choisir la date d’arrivée de bébé ? Le déclenchement de l’accouchement ne se pratique que sous certaines conditions. Dans quel cas est-il possible de déclencher un accouchement ? Quelles sont les méthodes utilisées ?

Le déclenchement de l’accouchement est une procédure qui vise à provoquer artificiellement le travail, en principe par voies naturelles afin de provoquer l’arrivée de bébé. Le travail peut être déclenché pour des raisons médicales. Il est envisagé au-delà de 41 semaines d’aménorrhées et 6 jours, lorsque la maman dépasse le terme de sa grossesse. En fin de grossesse, le placenta vieilli et ne peut plus remplir tous ses rôles d’échange ce qui peut avoir des conséquences graves pour le fœtus. La grossesse prolongée est la raison la plus fréquente.

Dans le cas d’une rupture prématurée des eaux et si le travail n’a pas commencé dans les 12 à 18h qui suivent, il existe un risque d’infection qui peut pousser à déclencher l’accouchement. D’autres raisons médicales explique le déclenchement comme les troubles de la grossesse, l’hypertension, le retard de croissance ou encore si on constate que le bébé est « trop grand » autour de la 32eme semaine de grossesse.
L’accouchement peut aussi être déclenché pour des raisons d’organisation ou de convenance. Parfois la fixation de la date est due à des impératifs liés à l’organisation de la structure hospitalière.

Les méthodes de déclenchement de l’accouchement

Il existe plusieurs méthodes déclenchement, dont deux courantes :
La perfusion d’ocytocine par voie intraveineuse, ou d’ocytocine qui est l’hormone de synthèse. Cette hormone permet d’augmenter les contractions et de provoquer la dilatation du col. On associe généralement à cette perfusion une anesthésie péridurale pour soulager les douleurs liées aux contractions et faciliter le déroulement du travail.
La perfusion de prostaglandines sous forme de gels ou de mèches enduites.

Les autres méthodes utilisées

Le décollement des membranes du segment inférieur de l’utérus qui entraine des contractions et le travail. Cette technique consiste à introduire un doigt au niveau du col et d’effectuer une rotation pour provoquer le décollement.
L’utilisation d’un ballon gonflable, inséré dans le canal vaginal et qui se gonfle jusqu’à un diamètre de 4 à 5 centimètres pour dilater le col.

Les inconvénients et les risques

Bien que certains parents souhaitent choisir la date d’accouchement, il faut savoir que cela n’est pas sans risque pour la maman et pour le bébé. Outre la médicalisation plus importante et un travail parfois plus long, le déclenchement peut entrainer une augmentation du risque de césarienne (échec de déclenchement), qui peut être mal vécue en cas d’accouchement de « convenance » et un recours plus fréquent aux forceps.

Ces articles peuvent vous intéresser