La position magique

par Isabelle GAMBET-DRAGO, Masseur- kinésithérapeute et Responsable de la formation à l’association Edelweiss

A la naissance, le bébé garde l’emprunte de l’enroulement fœtal intra-utérin. Cette position a donc le pouvoir de le rassurer et de le calmer. Il est d’ailleurs assez spectaculaire de voir le rapide changement de comportement émotionnel d’un bébé installé en position fœtale. Une fois acquise, cette position, magique pour beaucoup de choses, devrait vous étonner !

La position magique propose l’enroulement rassurant et calmant de la position fœtale associée à l’extraordinaire puissance de la relation visuelle : ce croisement de regards profond montre au bébé notre reconnaissance de sa grandeur humaine et nous partageons alors avec lui la croyance en tous les possibles d’échange et de communication. Elle est d’ailleurs pratiquée en service de maternité ou de néonatologie.
Cette relation d’égal à égal nécessite un regard « à la même hauteur ».
Ainsi considéré, le bébé va réagir au langage du cœur autant qu’à la mélodie de la voix pour participer à un véritable dialogue corporel. Il part par exemple en extension quand il n’est pas d’accord ou que quelque chose n’a pas encore été nommé, il s’enroule en flexion et se détend quand il veut acquiescer. C’est étonnant de voir la compétence relationnelle de l’enfant dès sa naissance alors qu’il ne maîtrise ni le langage ni la compréhension de ce dernier. Il réagit au langage du cœur et à nos intentions vraies de partager émotions, sentiments, événements, et à notre volonté de le comprendre.

Cette position peut être utilisée de la naissance à 8-9 mois, en fonction de la souplesse de votre bébé. Elle permet de :
• partager de longs moments d’échange,
• comprendre les besoins du bébé,
• lui demander son accord pour un massage ou un soin,
• lui proposer un temps d’apaisement en cas de douleurs ou de pleurs.

Mettre votre bébé en position magique

Allongez-le à plat dos.
Puis ramenez ses deux pieds à la hauteur de ses tétons et maintenez la position d’une main, votre paume au niveau de la couche. Ce mouvement lui enroule le bassin.

Faites-le rouler sur le côté.
Avec votre seconde main, réalisez un V entre le pouce et l’index et glissez-le au-dessus des oreilles de votre bébé, votre main restant bien souple afin d’accueillir ses différents mouvements de tête. Le côté de son dos peut alors reposer sur votre poignet et votre avant-bras.

Installez-le en position fœtale semi-assise.
Rassuré, apaisé et à 20 centimètres de vos yeux, votre bébé rencontre votre regard et plonge dedans. Vous voilà prêts pour de longs moments de symbiose. Ces temps de partage sont extraordinaires. Le regard perçant du nouveau-né vous fait prendre conscience de sa grande capacité de communiquer avec vous alors qu’il ne parle pas encore. Dans cette position, il peut s’enrouler ou partir en extension en fonction de ce qu’il veut vous dire.
Cette position favorise l’apaisement des colères et la diminution de certaines douleurs. C’est aussi une position pour demander un accord avant un soin ou tout simplement avant un temps de plaisir partagé comme le massage. Vous pouvez la pratiquer avec un bébé nu si vous voulez ensuite le masser ou sur un bébé habillé si vous souhaitez juste discuter avec lui ou le calmer.

Voilà, vous pouvez maintenant dialoguer et passer des moments d’échange exceptionnels qui vous enrichiront l’un et l’autre d’une grande complicité.

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser