Le sexe après l’accouchement

Après l’accouchement, comment reprendre une vie sexuelle riche et sereine ? Les femmes s’inquiètent de ne pas voir revenir leur libido. Les hommes de voir leur moitié les délaisser…

A quel moment le couple peut-il reprendre une sexualité normale ?

La sexualité peut redevenir normale après le “retour de couches”. Mais rien n’empêche les caresses, les massages, la sensualité après l’accouchement. Rappelons qu’une relation sexuelle ne se limite pas à la seule pénétration. Il s’agit d’une rencontre émotionnelle forte et l’après-accouchement ne grève en rien cette possibilité. Ce qui peut être gênant et douloureux pour une femme, par contre, ce sont les séquelles d’une épisiotomie. Le couple doit alors trouver ensemble une forme de tendresse qui convient aux deux partenaires.

On parle d’un délai de 6 semaines pour que le col de l’utérus soit totalement cicatrisé. Que peut-il se passer si une femme reprend trop tôt sa vie sexuelle ?

On prend le risque de douleurs et de saignements qui risquent de ne pas donner grand-chose quant à un véritable plaisir sexuel. Il vaut mieux rester installé dans des caresses sexuelles et des jeux érotiques sans pénétration. L’attente peut avoir du bon et développer un retour à la libido progressif et stimulant !

Comment aider une nouvelle mère à retrouver une libido épanouie ? Existe-t-il des traitements ?

La libido est une affaire hormonale et psychologique. En ce qui concerne le premier terrain il faut faire confiance à la « nature » et au corps. Pour ce qui concerne le second, si la libido n’est pas au rendez-vous à temps voulu il ne faut hésiter à consulter un sexologue ou un sexothérapeute. Les traitements qui redynamisent la libido n’ont guère d’effet face à un blocage psychologique.

Doit-on changer de contraception après l’accouchement ?

Pas nécessairement. Seule une consultation avec son gynécologue qui connaît bien la personne peut déterminer un éventuel changement de contraception. Une femme peut avoir envie de passer de la pilule au stérilet par exemple. La consultation gynécologique déterminera le bien-fondé de ce changement éventuel

Passer de couple d’amants au couple de parents est-il difficile à gérer ?

Bien sûr ! C’est un moment important de l’aventure du couple dans son histoire et dans sa maturation. Cela demande une grande communication entre les amants afin de retrouver la complicité qui existait avant l’arrivée d’un enfant. Cette complicité sexuelle sera, de toute manière différente ce qui ne veut pas dire moins riche et moins créative. On est devenus deux êtres différents, dans un couple enrichi d’une nouvelle fonction. Il faut que le couple apprenne à exister à la fois dans sa parentalité et dans sa conjugalité.

Quels conseils donnez-vous aux hommes qui se sentent délaissés par la femme devenue mère ?

Il est normal qu’une femme investisse affectivement son nouveau-né. Ils doivent faire preuve d’une grande patience, jouer leurs rôles de père et gratifier la dimension femme (en reconstruction) de leur compagne. Si la situation dure trop longtemps, il est bon de consulter un thérapeute de couple pour saisir le sens que cette situation peut avoir dans l’histoire particulière du couple.

La grossesse et l’accouchement passés, la femme doit prendre le temps de redécouvrir son corps…

Oui la femme doit reconquérir sa féminité, redevenir apte à accepter le regard des hommes et à affirmer sa capacité de séduction. En fait, elle apprend à se re-sexualiser
Ce qui n’est pas simple car on peut avoir tendance de surinvestir sa fonction de mère et de ne plus porter attention à ses besoins de femme et d’amante.

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser