Mon sixième mois de grossesse

Pendant le sixième mois de grossesse, on continue de surveiller sa santé et celle de bébé.

Les examens médicaux du 6ème mois de grossesse

  • 4e examen prénatal obligatoire.
  • Analyse de sang si non immunisée à la toxoplasmose.
  • Glycémie et numération globulaire pour dépister le diabète gestationnel (renseignez-vous auprès de votre laboratoire, cet examen peut être très long).
  • Contrôle de la croissance du bébé.
  • Analyse d’urine.

Les formalités pour femme enceinte de 6 mois et la famille

Si vous vivez en concubinage,  vous pouvez faire une reconnaissance anticipée de l’enfant, qui sera utile pour établir la filiation. Pour cela, il faut se rendre à la mairie au bureau de l’état civil. Gardez bien l’acte de reconnaissance pour la déclaration de naissance de l’enfant.

Le 6ème mois de grossesse pour la maman

Vous avez une sensation de feu dans l’estomac ? Normal, vous avez des aigreurs d’estomac ! Parlez-en avec votre médecin. Évitez choux, oignons, crudités et plats épicés… certains aliments provoquent ces aigreurs. Découvrez nos conseils alimentation sur notre blog grossesse.
Vous ressentez également une grande fatigue, et une pâleur excessive : attention à l’anémie, consultez votre médecin et diminuez le thé qui empêche l’absorption du fer.

Le développement et la croissance de bébé

Ça gigote un peu plus en vous ? Pas d’inquiétude : bébé pédale et peut bouger son buste, plier les bras, ramener les genoux, sucer ses orteils… Il profite de l’espace !

Près de 250 000 divisions de cellules nerveuses se produisent par minute dans son cerveau. Les poumons synthétisent une substance appelée surfactant, qui permet la maturation des alvéoles. Sa tête et son corps sont de plus en plus proportionnés.

Le saviez-vous ?

Votre utérus se développe et grandit encore, laissant de moins en moins de place à vos organes, ce qui peut entraîner des douleurs dans le bas ventre. Votre sommeil peut être perturbé car vous sentez bébé bouger. Le soir, il bouge un peu plus que la journée.

Si vous pensez déjà à l’accouchement que vous angoissez, nous vous conseillons de vous renseigner pour vous rassurer : poser toutes les questions qui vous préoccupent aux professionnels de santé, parler avec des mamans, bien suivre la préparation à l’accouchement, avoir toutes les informations nécessaires sur les procédures d’accouchement, établir un « plan de naissance ».

Côté gynéco

C’est le moment de la 4e consultation prénatale obligatoire. Outre les examens habituels, le professionnel de santé se concentre sur le déclenchement potentiel d’un diabète gestationnel, notamment si vous avez des antécédents familiaux de diabète, si vos enfants précédents étaient de gros bébés de plus de 4 kilos, s’il vous découvre une hypertension artérielle, un excès de liquide amniotique ou une glycosurie dans vos urines. Le cas échéant, pas de panique, l’essentiel est d’arriver à un bon index glycémique par un régime et plus rarement (10 % des cas) par des injections d’insuline. Une fois l’équilibre atteint, la grossesse se déroule normalement. On surveille avec attention le poids du bébé afin d’anticiper l’accouchement par un déclenchement si le bébé est en surpoids.

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser