Orgasme pendant l’accouchement : comment l’expliquer ?

Depuis toujours, on entend dire que l’accouchement est synonyme de souffrance. La Bible l’explicite « tu enfanteras dans la douleur ». Si certaines femmes assurent que c’est la pire douleur au monde, d’autres affirment qu’il peut exister des sensations stupéfiantes. Les « accouchements organismiques » sont encore un sujet tabou, mais bien réel.

Bien que ce soit très rare, il est possible de vivre un orgasme lors de l’accouchement et de l’arrivée de bébé !

Orgasme pendant l’accouchement, comment le phénomène est-il possible ?

Une étude menée par le sexologue Thierry Postel et publiée 2013 affirme qu’il est possible d’avoir un orgasme en donnant la vie. L’échantillon de l’étude compte près de 206 000 accouchements. Les sages-femmes interrogées ont été témoins d’une manifestation de plaisirs physique durant l’accouchement. Ce plaisir serait aussi de plus forte intensité selon l’étude.

L’environnement est un facteur important car la peur, l’anxiété et la fatigue ainsi que le cadre médicalisé et froid des hôpitaux empêchent les hormones d’agir correctement. Ce serait donc le travail des hormones, l’ocytocine et l’endorphine qui serait à l’origine de cette extase. La préparation à l’accouchement diminue aussi la peur et permet de la maîtriser, ce qui peut favoriser les accouchements « organismiques ».
De plus, lors d’un accouchement le bébé passe par de nombreux points sensibles. Les fibres musculaires qui se dilatent ont également un rôle dans le phénomène.

Parmi les 0.3% d’accouchements organismes, la plupart sont des accouchements naturels, sans anesthésie péridurale car elle désensibilise toute la partir inférieure du corps.

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser