Quand débuter l’alimentation solide des nourrissons ?

La diversification alimentaire est une période cruciale pour l’éducation nutritionnelle des enfants. Ce moment est en effet marqué par une grande richesse symbolique : le nourrisson découvre les textures, les odeurs, des goûts différents.

Mais les enfants bénéficiant d’une diversification précoce sont-ils plus grands ou de poids plus élevé que les autres ?

Afin de répondre à cette question des pédiatres ont réalisé une étude chez des nourrissons.

Pour la moitié, on introduisait les aliments solides dès 3 mois.

Pour l’autre moitié, dès 6 mois.

Pour ces deux groupes d’enfants, on s’aperçoit que la croissance et la morphologie des nourrissons est la même.
Introduire des aliments solides plus tôt ne semble donc pas apporter d’avantages pour la croissance de l’enfant. En tout cas, la diversification, si elle apporte des aliments différents, n’augmente pas les apports énergétiques.
Pendant la première année de vie, l’alimentation de l’enfant doit assurer à la fois la bonne croissance, l’augmentation du poids de l’enfant et les acquisitions psychomotrices.

Intérêts de la diversification

  • Le passage de la succion à la mastication
  • L’éducation du goût
  • La découverte de nouvelles ordeurs
  • L’introduction des fibres

Inconvénients de la diversification

  • Réduction de l’apport en lait et en calcium
  • Introduction d’aliment potentiellement allergisants comme les protéines contenues dans l’œuf ou je jus d’orange.

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser