Vaccins pendant la grossesse : lesquels faire, lesquels éviter ?

Vous avez un projet de bébé ? Avant d’arrêter votre contraception, vous pouvez faire un bilan préconceptionnel auprès de votre médecin. Il pourra procéder à un bilan vaccinal, car si certains peuvent être pratiqués pendant, d’autres sont contre-indiqués.

Les vaccins contre-indiqués pendant la grossesse

Les vaccins contre-indiqués concernent ceux constitués de virus vivants (même atténués)
Le vaccin contre la coqueluche est recommandé avant la grossesse, afin de protéger le nouveau-né pendant ses trois premiers mois de vie, mais il est contre-indiqué pendant la grossesse.
Le vaccin contre la rubéole doit être proscrit car la rubéole est une maladie dangereuse pour la femme enceinte, il vaut donc mieux se faire vacciner avant quand on est encore sous contraception.
Les vaccins contre les oreillons, la rougeole et la varicelle sont à éviter car ils peuvent être dangereux en cas de grossesse.

Les vaccins que l’on peut faire pendant la grossesse

Il est recommandé de vacciner les femmes avec certains vaccins qui ne sont pas vivants durant la grossesse. Le type de vaccin donné aux femmes enceintes est de type inactivé (microbe / virus) ou de type anatoxine (toxine).

En cas d’épidémie de grippe, il est possible de se faire vacciner en étant enceinte, car le vaccin ne représente aucun danger pour la maman ou le bébé. Le vaccin antitétanique et le vaccin antipolyomyélite, même si ce dernier est réservé aux femmes qui voyagent dans des zones d’épidémies, ne présentent pas non plus de risques particuliers s’ils sont réalisés pendant la grossesse.

Vous pouvez également vous faire vacciner contre : le tétanos, la typhoïde, l’hépatite A et B, le pneumocoque. Un vaccin contre la rage peut être administré dans le cas de contact suspect.

Si vous voyagez et que vous êtes enceinte, il est impératif de parler des vaccins avec votre médecin. Durant la grossesse, le vaccin concerne deux personnes : la mère et l’enfant. Il faut s’assurer qu’il ne représente aucun risque pour les deux. Il est également préférable d’attendre le 2ème trimestre de la grossesse pour effectuer une vaccination jugée nécessaire.

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser