Grossesse et accouchement : le point sur la dilatation du col de l’utérus

Le col de l’utérus aussi appelé « cervix » est la proportion du bas de l’utérus. Le col utérin dérive des canaux de Müller qui se sont ouverts l’un dans l’autre pour former l’utérus. Il joue un rôle clef durant la grossesse et l’accouchement : fermé durant la grossesse afin de protéger bébé, il doit s’ouvrir afin de permettre la naissance.

Zoom sur les différentes étapes de la dilatation du col de l’utérus

Il fait partie de l’appareil reproducteur féminin et mesure environ 2cm de long. Il est constitué de tissus conjonctifs et de muscles. L’utérus à la forme d’une poire à l’envers, et le col est la partie longue et rétrécie et relie l’utérus au vagin.

Fermé durant toute la grossesse afin de garder le fœtus au chaud durant tout son développement, le jour J, sous l’effet des contractions, le col raccourci jusqu’à s’effacer : il ne mesure plus que quelques millimètres, et se dilate, c’est-à-dire qu’il s’ouvre sur un diamètre de plus en plus important. L’ouverture est progressive et peut prendre plusieurs heures car elle progresse de centimètres en centimètres. L’ouverture des premiers centimètres est la phase la plus longue, ensuite tout s’accélère. On compte environ 1cm d’ouverture par heure et la dilatation est complète lorsque le col est ouvert de 10 cm. Si durant le 9eme mois vous avez des contractions utérines, une sage-femme ou médecin peut faire un toucher vaginal pour vérifier la longueur du col. Si le col s’ouvre trop tôt, la prise en charge sera différente selon l’avancée de la grossesse : la maman doit se reposer et peut se faire prescrire un arrêt de travail.

On parle de col modifié quand il se ramollit, de col raccourci quand les parois de l’utérus le tire vers le haut sous l’effet des contractions, de col effacé lorsque les deux orifices ne font plus qu’un c’est-à-dire qu’il se confond avec l’utérus et on parle enfin de col dilaté quand il atteint les 10 cm.

La première phase dans le processus de dilatation du col est la phase « de latence ». Les contractions sont régulières et de faible intensité : le col peut s’ouvrir jusqu’à 3cm.

La seconde phase est dite phase « active » car les contractions se rapprochent, sont plus longues et plus intenses. Elles permettent au col de s’ouvrir jusqu’à 7cm.
Enfin, la phase « de transition » permet d’atteindre les 10 cm. Les contractions s’accélèrent, se rapprochent et sont de plus grande intensité.

 

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser