Le massage contenant glissé du premier mois

Par Isabelle GAMBET-DRAGO, Masseur-kinésitherapeute pédatrique

Votre bébé vient d’arriver au monde après plusieurs mois passés bien au chaud dans votre ventre. Pendant ses longs mois intra utérins, votre bébé a profité d’une alimentation continue, de bruits feutrés, de présence …Il a aussi eu l’habitude d’être en position regroupé, contenu par la paroi utérine, plus présente encore en fin de grossesse lors des contractions. Lors de ces mouvements intra utérins, il s’est auto-massé surtout le dos, mais aussi d’autres parties du corps comme la tête, les pieds ou les mains.

Bien être dans son corps, pour mieux être dans sa vie

À la naissance, votre bébé doit s’adapter à son nouvel environnement très différent de celui dans lequel il a évolué ces derniers mois. Il est donc ravi de retrouver ces sensations connues qui le rassurent et l’apaisent. C’est avec plaisir qu’il le redécouvre avec vous le massage contenant glissé dès les premiers moments de sa vie aérienne. Dès la salle de naissance, si vous avez eu cette chance de faire du « peau à peau » avec votre bébé, rappelez-vous comme vos mains ont entouré votre bébé pour le contenir près de vous. Très souvent elles se sont mises à caresser le dos de votre bébé pour le plus grand plaisir de l’un et de l’autre. Vous avez intuitivement massé votre bébé car l’être humain possède ces compétences de toucher depuis la nuit des temps. Masser son bébé les premières semaines, c’est simplement se mettre en relation avec lui et partager cette extraordinaire aventure du toucher. Cette aventure profite autant à votre bébé qu’à vous-même. C’est cet échange et ce partage qui est extraordinaire.
Il n’est pas question de stimulation ou de performance mais juste d’un « toucher relationnel» Pour que ces moments restent un moment de plaisir partagé par chacun, il est nécessaire de respecter certaines consignes.
Sachez qu’il n’y a aucune obligation au massage seulement celle de respecter les besoins de chacun. Cela implique que vous et votre bébé soyez d’accord tous les deux (voir position magique). Mieux vaut remettre le massage à plus tard que de se forcer « à faire ce massage» pour le bien être de votre bébé.
En effet, il est très sensible à votre ressenti profond et a besoin d’un véritable accord de votre part pour se laisser aller à la détente. S’il devait sentir la moindre indisponibilité de votre part (stress, impatience, manque de présence… ), il vous le signifiera rapidement en gesticulant ou en râlant.

Autre point important,votre main doit être souple ainsi que l’ensemble de votre bras jusqu’aux épaules. Poser simplement votre main sur une table et observez sa position. Il y a un creux sous la paume de votre main. Les points d’appuis se trouvent au niveau de l’avant bras, du poignet, de la base de la paume. C’est cette même position que le bébé apprécie pour se détendre et retrouver ses sensations intra utérines. Rappelez-vous, votre bébé avait son dos très proche de la paroi utérine. Il va donc apprécier particulièrement le massage du dos au début de sa vie lui rappelant ainsi ce contact permanent. Vous pouvez positionner votre bébé à plat ventre (sans danger lors des temps d’éveil). Ainsi installé, il n’est pas gêné par ce réflexe que vous avez sans doute observé : celui qui le fait sursauter (appelé réflexe de Moro). Dans cette position, il peut également trouver son poing et le sucer, il peut se regrouper en position foetale. De votre coté, vous bénéficiez d’un accès à son dos, large surface pour apprendre à se laisser aller à la détende. Placez votre main sur l’épaule de votre bébé. Prenez le temps de vous détendre et lâcher votre poignet puis glissez à votre rythme sur la fesse opposée. Enchaînez avec l’autre main. Les mouvements descendants sont plus apprécies des petits. Faites vous confiance, vous ne pouvez pas vous tromper ni lui faire mal. Restez centré sur vos ressentis et l’observation de votre bébé. Rapidement, le plaisir de masser s’installera. Après quelques instants, vous pouvez vous déplacer vers une autre partie de son corps. Pensez à couvrir son dos avec une petite polaire pour qu’il ait bien chaud.

Quelque soit la partie massée, continuez à masser avec le bas de la paume et le poignet. Vos doigts suivent le mouvement. Massez avec votre cœur plutôt qu’avec votre tête, vous verrez c’est magique. Si votre bébé n’apprécie pas le contenant glissé, vous pouvez opter pour du contenant seul. Dans ce cas, posez juste vos deux mains de façon symétrique sur une partie du corps (par exemple sur ses fesses ou sur ses pieds…) et réalisez une légère pression comme pour lui dire que vous êtes là. Vous pouvez aussi réaliser ce massage contenant sur votre bébé habillé ou en body s’il n’apprécie pas trop d’être nu. Dans tous les cas, gardez votre bon sens et faites confiance à vos ressenties. Le massage n’est pas une technique à apprendre mais un réel moment d’échange entre vous deux.
La finesse et l’immaturité de la peau de votre bébé vous oblige à utiliser un corps gras dés que vous souhaitez masser en glissant. Par contre, si votre bébé est allergique ou simplement s’il a de l’exéma, utilisez la crème prescrite par votre pédiatre. Régalez vous dans ces moments privilégiés de massage avec votre bébé …

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser