Podcast Parents : “J’ai accouché à la maison”

Dans ce podcast, nous accueillons Flora qui, après une grande préparation, a vécu un instant magique et coupé du temps avec son compagnon : son accouchement à la maison !

L’accouchement est un moment privilégié pour la maman, qui va vivre un moment unique. Chaque accouchement est différent et de plus en plus de femmes décident d’accoucher à leur domicile.

Nous allons suivre le parcours de Flora, 33 ans, maman de 2 enfants de 6 mois et 3 ans. Elle est professeure des écoles mais aussi de yoga, spécialisée dans le yoga bébé, ainsi que pré et post natal. Flora s’est depuis peu formée au massage bébé et suit en ce moment une formation de “Doula” (accompagnatrice de femme enceinte).

Pourquoi avoir eu envie d’accoucher à domicile ?

Flora nous explique que son premier enfant est né à la maternité, elle était alors peu renseignée mais a pu avoir un enfantement physiologique et sans péridural comme elle le souhaitait. Elle avait fait le vœu de ne pas accoucher en position gynécologique mais sur le côté.

Lorsque Flora est tombée enceinte de sa fille, elle a pu se remémorer l’accouchement qu’elle avait vécu la fois précédente et les choses qui lui avaient déplu. Notamment le monitoring à l’arrivée à la maternité, les va-et-vient des médecins, ou encore le changement de salles de travail et d’accouchement. Pour sa fille, elle souhaitait davantage de liberté, d’intimité et de calme.

Un accouchement à la maison lui semblait utopique, de par la position géographique de leur maison dans les Alpes de Haute Provence à 1h de route de la première maternité. De plus, son compagnon ne se sentait pas prêt pour un accouchement à domicile en début de grossesse, mais après réflexion, le couple a décidé de se renseigner.

[ A lire aussi : L’accouchement à domicile, que faut-il savoir ? ]

Quel a été votre cheminement jusqu’à l’accouchement à la maison ?

Dans un premier temps, entre ses 2 grossesses et pendant sa deuxième, Flora s’est beaucoup documentée. Elle a lu des livres sur la maternité, écouté des podcasts d’experts, échangé avec des amies et suivi des vidéos sur l’accouchement quantique… Lors de la grossesse de sa fille, Flora s’est formée au Yoga prénatal, spécialisé dans la détente par les sons pour se préparer au jour J.

Elle avait aussi organisé “une blessing way”, une cérémonie en l’honneur de la future mère entourée de ses amis et ses proches. A l’origine, cette cérémonie est rythmée par des rituels amérindiens pour la future maman. Elle avait un hôtel de naissance avec des objets et des poèmes confectionnés par ses amis.

Le couple s’est fait suivre par une sage femme qui pratiquait l’haptonomie (les bienfaits du toucher pour communiquer avec bébé) et celle-ci les a conseillé et suivi tout au long de sa grossesse.

Flora et son compagnon avaient dans un premier temps, le souhait d’accoucher à proximité de la maternité, mais dans un lieu neutre comme un gîte par exemple, pour la proximité en cas de complications. Par la suite, le projet a évolué et le couple a décidé de préparer un accouchement chez eux à 2.

Le déroulement de l’accouchement à la maison

Après avoir suivi des vidéos et conseils sur le site “Quantik Mama”, Flora savait mieux appréhender son accouchement. Plusieurs semaines avant le travail, elle sentait que son bébé arrivait.

Durant ces semaines, elle a ressenti quelques contractions supportables, puis de plus en plus rapprochées. A chaque vague de contraction, Flora se penchait en avant et son mari lui massait le bas du dos. Quelques heures avant l’arrivée du bébé, le couple est allé se balader en forêt et les contractions étaient de plus en plus rapprochées. Elle est donc rentrée, a pris un bain chaud et sentait la douleur s’intensifier et s’accentuer. Flora pratiquait du yoga en émettant des sons qui l’aidait à se détendre et très vite la poche des eaux a éclaté.

Flora a touché les cheveux du bébé, a senti la rotation des épaules de leur fille prête à sortir et à la contraction qui a suivi, le corps du bébé est sorti en entier et Flora a pu récupéré sa fille et la serrer contre elle.

Elle nous confie que ce moment à 3, était magique et mieux que ce qu’elle avait imaginé.

A la suite de son accouchement, le placenta est sorti, le couple a envoyé une photo à la sage femme pour s’assurer qu’il était entier car s’il en restait, cela pouvait entraîner une hémorragie. Heureusement, tout était en ordre, Flora a accoucher de manière naturelle et sans aucun problème. La sage femme n’est venue que le lendemain !

Quelle anecdote sur votre expérience avez vous à nous raconter ?

Flora a accouché aux sons des tronçonneuses puisque son voisin construisait sa maison à ce moment là. Depuis, à chaque fois qu’elle entend ce son, elle se remémore ce moment magique.

Le couple ne connaissait pas le sexe du bébé avant l’accouchement et sous l’émotion, Flora a eu besoin de vérifier à plusieurs reprises avant d’être sûre qu’il s’agissait bien d’une fille.

Des conseils pour les mamans qui souhaitent un accouchement à domicile ?

  • Il est important de se faire confiance
  • Chaque femme est capable d’accoucher car le corps est créé pour cela.
  • Il faut se faire bien entourer d’une sage femme ou d’une doula de confiance qui les soutiennent dans leur souhaits et leurs cheminement
  • Il est préférable de se documenter sur le sujet :

Le guide de la naissance naturelle d’ Ina May Gaskin

Le petit traité de la naissance naturelle de Cynthia Durand

La naissance de Lucile Gomez (bande dessinée)

  • Flora conseille de choisir avec qui en parler et confier son projet pour éviter les jugements et l’inquiétude des proches.

Accoucher à la maison c’est… intense magique et très puissant.

Vous avez apprécié ce podcast ? N’hésitez pas à découvrir tous nos autres sujets de Podcasts Parent ou bien de Podcasts Expert sur notre page Soundcloud.

Ces articles peuvent vous intéresser

Les plus populaires