Podcast parents : J’achète tout d’occasion

Danielle (du compte Instagram @BestofD) nous explique pourquoi passer le cap des achats d’occasion qui présentent plein de points positifs !

Danielle, 41 ans, maman de 3 enfants de 8 ans, 4 ans et 18 mois, vit dans la banlieue parisienne. Elle est entrepreneure en tant que créatrice de contenu et consultante en webmarketing.

Depuis quand achetez-vous d’occasion ?

Danielle a grandi dans une famille adepte du vintage, des brocantes et des vide-greniers. Elle n’a donc pas d’aprioris sur les achats d’occasion.

Lors de la naissance de sa première fille, Danielle nous confie avoir beaucoup dépensé dans les vêtements et avoir été très gâtée par son entourage. Elle savait qu’elle voudrait un deuxième enfant et lorsqu’elle a su qu’il s’agissait d’une fille, elle a eu le déclic et a décidé de réutiliser l’ensemble des produits achetés pour sa première.

De plus, Danielle avait acheté la chambre de sa première fille d’occasion sur leboncoin.fr et en avait été très contente. Elle l’a d’ailleurs conservé pour ses 3 enfants.

Acheter d’occasion est une action de solidarité puisqu’on achète quelque chose dont on a besoin à une autre personne qui s’en débarrasse.

Danielle insiste sur le fait que les enfants grandissent très vite, évoluent beaucoup en taille et ne gardent pas les vêtements longtemps. Il est préférable de les acheter d’occasion et de faire des économies plutôt que de dépenser et surconsommer.

Acheter d’occasion c’est faire des économies, rendre service à quelqu’un et réduire son empreinte écologique.

Ou achetez-vous vos vêtements et produits d’occasion ?

Sur des sites internet ou applications

Danielle nous explique apprécier l’application Vinted pour les vêtements (et même maintenant pour certains objets, jeux et accessoires). Cette plateforme est pratique et facile d’utilisation. Il est possible de filtrer ses recherches et d’acheter de l’occasion sur des produits neufs jamais portés ou en très bon état.

Pour les meubles ou la décoration, elle utilise parfois le site leboncoin.fr.

Concernant les achats pour bébé, Danielle achète beaucoup de “basiques” d’occasion comme par exemple les bodies (produits qui ne s’usent pas beaucoup). De la même manière, le matériel de puériculture (comme les chaises hautes, les transats, les porte-bébés ou les écharpes de portage) peut s’acheter d’occasion et débarrasser des parents.

Sur des lieux physiques

Il lui arrive aussi de se balader sur des brocantes ou des vide-greniers où elle peut parfois trouver des objets qui lui plaisent. Pour ce qui est des jouets, Danielle nous confie qu’ils ne sont pas de grands consommateurs dans la famille, mais que si ses filles flashent sur un jouet sur l’étalage d’une brocante, elle n’aurait pas de frein à l’acheter (attention aux nouvelles normes de jouets). Par contre, Danielle achète beaucoup de livres d’occasion.

Y a t-il des produits que vous ne conseillez pas d’acheter d’occasion ?

Danielle nous indique qu’elle n’achète pas de biberons pour des question d’hygiène (à part s’ils sont neufs emballés et jamais utilisés). Il en est de même pour les produits de literie (matelas, draps…) qu’elle n’achèterait pas de seconde main.

Pour le mobilier, il faut faire attention où et à qui vous achetez d’occasion pour être sûr de ne pas vous retrouver avec des produits endommagés ou de mauvaise qualité. Essayez de juger avec les photos et n’hésitez pas à demander des détails ou d’autres photos au vendeur.

[ A lire aussi : Quelles sont les précautions à prendre lorsque vous achetez d’occasion ? ]

Acheter d’occasion inculque de bonnes habitudes de consommation à ses enfants et les éduque face à la surconsommation.

Vous avez apprécié ce podcast ? N’hésitez pas à découvrir tous nos autres sujets de Podcasts Parent ou bien de Podcasts Expert sur notre page Soundcloud ou notre chaine Youtube

Ces articles peuvent vous intéresser

Les plus populaires