Podcast Parents : “J’ai accouché de jumelles”

Léa et David, jeunes parents de 29 ans ont une joyeuse famille de 3 enfants : Julia 4 ans, et des jumelles de presque 2 ans, Eva et Lena. Comment se préparer à l’arrivée de deux bébés, le déroulement de l’accouchement de jumeaux et enfin, l’organisation à adopter au retour à la maison.

Léa nous confie son vécu et donne ses conseils aux futurs et jeunes parents de jumeaux.

Comment faire face à l’annonce de la grossesse de jumeaux ?

Comme pour Léa, l’annonce est souvent une surprise et une source de stress pour les futurs parents. Ceux-ci ressentent la crainte de ne pas s’en sortir, et appréhendent les conséquences de l’arrivée de 2 bébés simultanée dans un foyer. Autant pour la future maman que pour le futur papa, réaliser ce qu’engendre une grossesse n’est pas donné à tout le monde, il faut prendre le temps d’intégrer et de réaliser la nouvelle.

[A lire aussi : Les 10 choses que les papas doivent savoir avant l’accouchement]

Lors de la première échographie, le médecin informe immédiatement de toutes les complications possibles lors grossesse gémellaire. Il se doit d’être transparent et de prévenir les parents.

Comme nous l’explique Léa, ces mises en garde ne l’ont pas rassurées et ont développé de l’anxiété chez elle. Dans ces cas-là, il est très important d’être entouré et de pouvoir compter sur le soutien de ses proches, du papa, et de l’équipe médicale qui sauront surement trouver les mots pour relativiser et vous aider à vous projeter.

Comment se passe une grossesse gémellaire ?

Les grossesses gémellaires ont tendance à être plus compliquées que les autres. Ce sont des grossesses plus suivies avec un plus grand risque d’accouchement prématuré. Mais retenez que chaque grossesse est différente et mérite un suivi adapté.

En effet, dans le cas de Léa, son suivi a été très rigoureux avec une échographie presque chaque semaine. Grossesse de jumeaux ou jumelles ne rime pas toujours avec prise de poids, elle n’en a d’ailleurs pas pris beaucoup. Elle précise avoir pris plus de poids lors de sa première grossesse.

Cependant, Léa a eu ce qu’on appelle « une grossesse monochoriale biamniotique » comme dans 20 % des cas. Cela signifie qu’il n’y a qu’un seul placenta pour deux poches, donc un manque de liquide amiotique pour un des deux jumeaux. Celui-ci a connu un retard de croissance sévère. en effet, ce type de grossesse présente plus de risques de complications.

La jeune maman de 29 ans conseille aux futurs parents de jumeaux ou jumelles d’essayer de se détendre le plus possible avant l’arrivée des bébés. Le stress et l’anxiété sont des facteurs qui accentuent le risque d’accouchement prématuré. C’est important pour la maman mais aussi et surtout pour le bon déroulement de la grossesse et pour le bien des enfants.

[A lire aussi : Comment accueillir des bébés jumeaux en toute sécurité ?]

Comment se déroule l’accouchement de jumeaux ?

Dû à sa grossesse à risque, Léa a été hospitalisée pour surveillance 15 jours avant son accouchement. Elle a accouché prématurément à 33 semaines d’aménorrhées par césarienne.

En France, 45% des grossesses gémellaires s’effectuent par césarienne. C’est généralement l’opération privilégiée par les médecins pour éviter de courir davantage de risques pour les bébés et la maman.

Léa nous confie son regret de ne pas avoir pu voir ses filles lors de son accouchement, qui ont été conduites directement en réanimation néonatale. Elle n’a pu les voir que 2 ou 3 heures après leurs naissances. Les jumelles pesaient moins de 2kg chacune et la plus légère, Eva, a dû être ventilée immédiatement. C’est seulement après un mois d’examen et de soins qu’elles ont pu rentrer à la maison et découvrir leur nouvel environnement.

Comment s’organiser pour le retour à la maison avec 2 bébés ?

Rentrer de la maternité avec des jumeaux est une vraie organisation ! Toutes les tâches du quotidien sont doublées et cela peut parfois paraître compliqué à gérer. Vous avez beau tout imaginer et planifier, cela ne se passera jamais comme prévu. 

Cinq jours après son accouchement, Léa a pu rentrer à la maison. Ses journées étaient rythmées par Julia l’aînée, et les allers-retours quotidiens à l’hôpital pour voir les jumelles. Ce retour à la maison a été éprouvant pour la famille qui n’attendait qu’une chose : pouvoir tous être réunis.

La plupart du temps, c’est lors de la reprise du travail que les jeunes parents ont le plus de mal. C’est une nouvelle routine du quotidien qu’il faut adopter. Il faut parfois réussir à combiner la nourrice, les horaires de travail et le temps pour soi, qui reste primordial pour la santé mentale.

[A lire aussi : Assistantes maternelles, comment s’y prendre pour accueillir des frères et sœurs ou des jumeaux?]

Astuces de Léa : Préparer le dimanche toutes les affaires et les goûters pour la semaine, ce qui vous fera gagner du temps.

Des conseils pour les futurs et jeunes parents ?

D’après la jeune maman d’Eva et Lena, les premiers temps peuvent être difficiles pour des jeunes parents de jumeaux. Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide à son entourage quand on en a besoin. Pour elle, il est très important d’exprimer ce que l’on ressent lorsque le quotidien devient trop compliqué, ou que l’on n’arrive plus à gérer. Parfois demander à son entourage de garder les bébés quelques heures permet de se reposer et de ne pas se laisser dépasser.

Avoir des jumeaux c’est…

Beaucoup de travail et de fatigue mais c’est surtout une double dose d’amour !

Vous avez apprécié ce podcast ? N’hésitez pas à découvrir tous nos autres sujets de Podcasts Parent ou bien de Podcasts Expert sur notre page Soundcloud.

Ces articles peuvent vous intéresser

Les plus populaires