Pourquoi accueillir un tout-petit avec des besoins particuliers dans un milieu d’accueil ?

Tous les matins, Ryan et son père sont accueillis à bras ouverts par les enfants et les éducatrices de la crèche. Ryan nécessite des soins particuliers : Sa routine du matin est donc différente de celle des autres enfants. Accueillir Ryan dans un milieu d’accueil ordinaire présente des avantages pour son développement mais aussi celui de ses camarades. Pourquoi ?

Qui sont les enfants à besoins particuliers?

Les enfants à besoins particuliers sont les tout-petits atteints d’une déficience physique, sensorielle ou intellectuelle, un trouble du développement, un trouble du déficit de l’attention, de l’apprentissage ou bien du langage. Ce sont aussi les enfants qui souffrent de maladies chroniques ou de troubles anxieux.

Pourquoi parle-t-on de besoins particuliers ? Eh bien, car ces enfants, à la différence de leurs camarades, vont avoir besoin que l’on s’occupe d’eux d’une manière bien particulière tout au long de la journée et de leurs activités. Le petit Ryan, par exemple, a un handicap moteur. Il a alors besoin qu’une éducatrice l’aide dans ses déplacements tout au long de sa journée.

Qui bénéficie de la présence d’un enfant à besoins particuliers ?

Les enfants à besoins particuliers, tout comme les autres, ont besoin de jouer, d’explorer leur environnement et d’apprendre à vivre en groupe. Envisager leur éducation parmi les autres enfants permet des nombreux avantages pour leur développement.

Le milieu de garde est un environnement idéal pour l’inclusivité des enfants à besoins particuliers. La participation de ces enfants à toutes les activités y est la plus optimale ! Ils peuvent partager des expériences avec d’autres enfants de leur âge, avoir accès à des modèles de comportements, et seront motivés dans leur apprentissage, bien plus que si ils restaient en contact exclusif avec leur famille ou des enfants présentant le même handicap. Pour les enfants atteints de trisomie, par exemple, il a été prouvé que la fréquentation d’un milieu de garde inclusif favorisait leur développement global.

Et pour les autres enfants alors ? Côtoyer un enfant vivant avec un handicap physique, un trouble du développement ou une déficience intellectuelle offre aux autres enfants l’occasion de développer de l’empathie et le respect de l’autre. Leurs appréhensions face à la différence seront réduites : Au contraire, en grandissant, ces enfants auront beaucoup plus d’aisance face aux personnes différentes. Cela les incite également à développer leurs habilités sociales. Ils vont apprendre dès leur plus jeune âge à bâtir des relations positives et harmonieuses avec les autres.

Quel est le rôle des professionnels de la petite enfance dans l’accueil d’un enfant à besoins particuliers ?

L’enfant profite d’un milieu stimulant grâce au soutien du milieu éducateur. Pour les professionnels de la petite enfance, il s’agit aussi d’une expérience enrichissante. Leur quotidien change avec l’arrivée d’un enfant à besoins particuliers. Malgré la difficulté, quelle fierté d’observer les progrès de ces tout-petits qu’ils gardent !

Les professionnels jouent donc un rôle actif dans l’intégration de l’enfant à besoins particuliers dans un milieu d’accueil. La complicité se développe néanmoins rapidement et naturellement car il est inclus dans les jeux et activités du groupe.


(Source : Ensemble pour l’éducation de la petite enfance)

La vidéo “Les soins à donner à l’enfant ont-ils priorité sur ses jeux?” fait partie de la série pédagogique “Dis moi…” co-produite entre l’association Ensemble pour l’Education de la Petite Enfance et l’Association Québécoise des Centres de la Petite Enfance.

Elle contient 50 vidéos pédagogiques, financées avec le soutien des fondations WESCO, Babilou et IDKIDS.

Découvrez-les pour comprendre le développement de votre enfant afin de mieux l’accompagner.

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser

Les plus populaires