Pouce ou sucette?

Il y a ceux qui refusent absolument les sucettes – « ça se perd », « ça fait des drames », « ce n’est pas hygiénique » – et ceux qui préfèrent cela au pouce, qui n’est guère plus propre et « fait pousser les dents de travers ». Pouce ou sucette, le match !

Le besoin de succion est un besoin tout à fait naturel qui apparaît même dans le ventre de la mère ! Une fois né, l’enfant ressent toujours ce besoin qui lui procure une sensation de bien-être et de sécurité.
Le pouce : l’avantage du pouce est qu’il ne se perd pas ! Pas besoin d’attache pouce même si parfois bébé a du mal à le trouver.
La tétine : l’avantage est qu’elle est pratique et peut être nettoyée plus facilement. En revanche, elle se perd tout aussi vite ! Attache tétine conseillé

Pouce ou tétine, les orthodontistes s’accordent pour tirer la sonnette d’alarme. Certes, la succion permet à l’enfant d’être rassuré. Entre besoin affectif et hygiène bucco-dentaire, il est important de rappeler que bébé n’est pas obligé de prendre une sucette et ce dès la naissance ! De la patience et de la douceur sont des solutions autres qui aident bébé à devenir grand sans pour autant qu’il abime ses petites dents.
Vers 3/4ans, les enfants entrent à l’école et cessent naturellement la succion du pouce ou de la sucette. Mais le sevrage n’est pas toujours aussi facile. Dès la naissance, les maternités et les parents mettent à disposition de bébé une ribambelle de sucettes. Bien que certaines sucettes se disent « spéciales » ou “faites pour”, il y aura peut-être une conséquence sur l’apparition des premières dents, la formation du palais ou encore sur les fosses nasales… Cependant pour retirer la sucette ou le pouce, il ne faut pas brusquer ou frustrer bébé qui perdra un de ses repères. Il est préférable que l’enfant accepte la démarche…

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser