Podcast expert : Développer les 5 sens de bébé avec l’alimentation

Elodie Dray, fondatrice de Sternanutrition et experte en nutrition pédiatrique, nous donne les différentes façons d’éveiller les 5 sens bébé au moment des repas en utilisant l’alimentation !

L’alimentation, rôle nutritionnel et pédagogique par les sens ?

L’alimentation est un nouvel élément dans l’environnement de bébé depuis son plus jeune âge. C’est un apprentissage qui est amené à évoluer. D’abord l’allaitement, ensuite le biberon, la diversification alimentaire et les habitudes du foyer sont des facteurs qui vont jouer sur le développement sensoriel de bébé.

Toute cette multitudes d’informations nouvelles qui donnent place à la découverte, à l’adaptation, et au développement psychomoteur et sensoriel.

[ A lire aussi : 3 points à savoir sur la diversification alimentaire de bébé ]

Comment développer les 5 sens de bébé par l’alimentation ?

Chaque étape du repas, de la préparation à la fin, doit être un jeu sensoriel.

L’odorat

Bébé va sentir l’aliment avant de le goûter pendant la préparation avec les différents modes de cuisson. Cela va éveiller son appétit. Une cuisson vapeur et une cuisson douce ne dégageront pas les mêmes odeurs, c’est la même chose si l’on utilise des herbes.

Il est possible d’utiliser du persil dès 5 mois dans une purée

Il est très important de rendre la période du repas comme un moment de partage et un moment privilégié. Cela aidera bébé à développer un comportement alimentaire sain. Cela commence dès la préparation du repas jusqu’à la fin. Plus grand, il pourra vous aider à préparer le repas et sentir les aliments de plus près.

La vue

La représentation du plat joue énormément sur son attractivité. Il faut jouer sur les couleurs des aliments, les formes, le mouvement… N’hésitez pas à créer un visage avec les aliments dans l’assiette, ou représenter des formes. Vous pouvez aussi en faire une expérience visuelle en classant les aliments par couleur et demander à bébé de les identifier….

Ce développement sensoriel qui passe par la vue peut débuter bien avant, en amenant bébé au marché ou au supermarché par exemple. Il va voir les aliments, être attiré par les couleurs… Cela fait aussi partie de la préparation du repas.

Le toucher

Vers ses un an, bébé ressent le besoin de toucher les textures des aliments et la cuillère l’encombre plus qu’autre chose. cette partie moins appréciée des parents fait aussi partie de son développement sensoriel.

Bébé apprivoise les aliments en découvrant leur matière et leur fermeté pour mieux les adopter. Bien entendu, cela devient encore plus intéressant lorsqu’il y a des morceaux.

Vers 18 mois, bébé manie plutôt bien la cuillère et elle lui permet de choisir les aliments qu’il veut manger et de trier. C’est là que nous pouvons repérer ses goûts préférés !

La DME (diversification par l’enfant) ne se fait pas avant 6 mois, lorsqu’il se tient assis sur ses appuis. Vous introduisez des aliments un peu plus solides, en complément du lait. C’est là que bébé va pouvoir découvrir l’ensemble des textures, couleurs, et associations que vous allez lui proposer. Il faut faire attention à toujours lui proposer un repas équilibré avec un apport en protéines, en glucides et en végéetaux.

Lorsque bébé refuse un aliment, il faut continuer le repas et ne pas se braquer, et lui reproposer une semaine après pour tenter l’expérience une seconde fois. Il faut faire cela jusqu’à ce que l’aliment soit essayé ou testé.

[ A lire aussi : Pourquoi faut-il laisser bébé jouer avec la nourriture ? ]

L’ouïe

L’enfant recherche les sensations à travers les aliments et le croustillant en fait partie !

Des crudités dès que bébé est en âge d’en manger

Des granités de fruits dès 8 mois

Dès 18 mois, une tarte salée aux légumes

Dès 12 moisn des nuggets de poisson blanc au four

Le goût

Les 4 autres sens précédents donnent l’information sensoriel au cerveau et préparent au goût.

Physiologiquement, dès la 12ème semaine de gestation, bébé dégluti er avale du liquide amiotique et doucement les cellule gustatives se mettent en place. C’est à la 26ème semaine que le lien entre les papilles et le système nerveux se développe. Le goût se développe à la naissance, il a toutes les cellules pour apprécier les saveurs (salées, sucrées, amers, acides)

Vous avez apprécié ce podcast ? N’hésitez pas à découvrir tous nos autres sujets de Podcasts Parent ou bien de Podcasts Expert sur notre page Soundcloud ou notre chaine Youtube

Ces articles peuvent vous intéresser

Les plus populaires