Etre maman, ce n’est pas que du bonheur !

Alors qu’il y a encore quelques temps, chacune vivait ses états d’âmes de maman dans son coin, aujourd’hui, on le dit haut et fort sur les blogs de maman, dans la presse, la littérature, au cinéma : non, être maman, ce n’est pas que du bonheur. Sommes-nous pour autant de moins bonnes mères que nos mères ? Certainement pas ! Une bonne maman est avant tout une maman épanouie, quitte à céder à de petites « indignités » !

Il y a celles qui expriment avec (beaucoup) d’humour leur désarroi de maman comme AstridM et Sylvia Douyé, les auteurs de la BD « Je suis une super maman ». Il y a celles qui le disent avec plus de douleur, comme Stéphanie Allenou, l’auteur de « Mère épuisée » ou encore Eliette Abécassis, l’auteur du best-seller « Un heureux événement », adapté au cinéma.

Toutes osent briser un tabou : non, être maman, ce n’est pas que du bonheur !

Savoir lâcher prise

Oui, on peut aimer son rôle de maman, prendre plaisir à allaiter, vouloir le meilleur pour son enfant et dans le même temps étouffer parfois dans ce rôle qui nous pousse à nous montrer trop parfaite. On veut faire les purées de bébé nous-même, allaiter le plus longtemps possible, prendre un congé parental pour rester avec notre enfant (complétez la liste avec vos exigences à vous).
Et pourtant parfois, on étouffe dans ce rôle qui nous change tellement de notre vie sans enfant. C’est ainsi qu’à vouloir être trop parfaite, on finit par s’épuiser soi-même et ne plus prendre de plaisir dans ces tâches. Alors on essaye de lâcher prise parfois. Qu’importe si l’on sort un petit pot du réfrigérateur ou si on laisse une heure de plus notre bébé chez la nounou pour se faire un petit plaisir à soi.

Savoir se faire plaisir

Parce qu’il faut savoir se faire du bien. Une bonne mère est une maman qui rit, qui chante, qui se trouve belle en se regardant dans la glace.
C’est une maman qui laisse sans remords son bébé aux bons soins du papa pour aller dîner avec ses copines, qui prend le temps d’aller chez le coiffeur et  même de se mettre du vernis à ongles (alors qu’elle sait qu’il ne tiendra pas deux jours !).
C’ est aussi une maman qui accepte de faire des erreurs puisque toutes les mères en font. On a toutes une fois oublié le pique-nique pour la sortie scolaire, laissé notre enfant aller à l’école sans bonnet en plein mois de décembre, oublié le doudou chez la nounou (complétez la liste avec vos petites « indignités »).

Cela ne fait pas de nous des mères indignes, mais seulement des mères comme les autres, peut-être un peu plus tête en l’air, un peu plus fatiguées, un peu moins patientes. Cela fait de nous des mamans, tout simplement !

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser