Comment aménager une Maison d’Assistante Maternelle ?

Dans la majorité des cas, les assistant(e)s maternel(le)s exercent leur métier seul à leur domicile. Il existe d’autres manières d’accueillir des enfants en tant qu’assistant(e) maternel(le) : La MAM par exemple. (Maison d’Assistant(e)s Maternel(le)s)

Qu’est-ce qu’une Maison d’assistante Maternelle ?

Une MAM est un local qui permet aux assistant(e)s maternel(le)s d’exercer leur activité professionnelle dans un lieu autre que leur domicile.

Cette structure peut accueillir entre 2 et 4 professionnels agréés regroupés au sein d’un même local. Chaque assistant(e) maternel(le) peut y garder au maximum quatre enfants simultanément, en fonction de la capacité d’accueil du local et de son autorisation individuelle d’accueil.

Une MAM est un projet collectif. Celui-ci répond à plusieurs objectifs :

  •  Rompre l’isolement ressenti lorsqu’on exerce à domicile
  • Donner la possibilité de travailler alors que les conditions de logement ne sont pas compatibles avec l’accueil de jeunes enfants
  • Pallier une offre d’accueil manquante dans un territoire ou un quartier
assistante maternelle

Les conseils d’aménagement d’une Maison d’assistante Maternelle

Aménager une MAM signifie savoir accueillir les enfants dans de bonnes conditions, pour cela il est conseillé d’avoir :

  • Une pièce de vie aménagée en zone de jeux suffisamment grande pour accueillir le nombre maximal d’enfants présents simultanément. Cet espace doit comprendre le mobilier (tables, chaises, transats, lits, etc.) et le matériel pédagogique et éducatif adapté.
  • Un espace cuisine sécurisé équipé d’un réfrigérateur/congélateur avec thermomètre, d’un appareil de réchauffage (micro-ondes, chauffe-biberons…), d’un lave-linge, d’une cuisinière, et d’une poubelle à commande non manuelle. Cet espace doit être en bon état de propreté et régulièrement désinfecté.
  • Des chambres et/ou pièces de repos suffisamment vastes et ventilées. Posséder plusieurs chambres est préférable afin d’isoler les enfants par tranches d’âge ou selon leur rythme de sommeil. Son aménagement doit permettre de pouvoir passer entre les lits, et chaque enfant doit avoir un lit adapté à son âge.
  • Une zone d’accueil aménagée en fonction des enfants accueillis. Celle-ci pourra notamment être équipée de porte-manteaux et de casiers pour ranger les affaires des enfants
  • Une salle de bain et/ou un espace de toilettes et change. Ces espaces doivent comprendre une table de change à proximité d’un point d’eau, un WC avec pots et réducteurs plus un point d’eau si possible, ainsi qu’une poubelle à commande non manuelle.
  • Une pièce de repas
  • Des espaces de rangement assez grands et garantissant la sécurité des enfants : poussettes, jeux, matériel de psychomotricité, matériel éducatif et de puériculture, produits ménagers, linge, dossiers, etc.
  • Un espace d’accueil pour les parents dans le respect de la confidentialité.
Assistante maternelle

[A lire aussi : Assistantes maternelles, comment organiser votre journée? ]

Les règles de sécurité et hygiène, normes à respecter dans une Maison d’assistante Maternelle

Dans toutes les pièces d’une MAM, il faut prévoir si nécessaire :

  • Des protections anti-pince-doigts et des protections des prises électriques.
  • Des barrières aux éventuels escaliers (tout escalier devra comporter des barrières de sécurité en haut et en bas de celui-ci, ces barrières ne doivent cependant pas constituer des obstacles en cas d’évacuation)
  • Des protections des angles vifs (meubles, cheminée)
  • Une protection des sources de chaleur (four, radiateurs)
  • La condamnation des poêles à bois, inserts et cheminées.
  • Les sols doivent à la fois limiter les risques de blessure des enfants et être facilement lessivables. Les revêtements plastiques (sol vinyle) sont donc conseillés.
  • La moquette est à éviter au sein des MAM.
  • Les meubles de puériculture et les jeux doivent respecter les normes de sécurité et être adaptés à l’âge des enfants accueillis.
  • La MAM disposera si possible d’une terrasse ou d’un jardin extérieur entièrement clos. Si tel n’est pas le cas, prévoir un local à proximité d’un parc avec aire de jeux adaptée.

Si votre MAM possède un extérieur (ce qui est préférable), il faut prévoir :

  • une clôture de jardin
  •  L’absence de points d’eau (piscine, mare, plan d’eau, bac)
  • des jeux conformes à la règlementation
  •  d’interdire l’utilisation de barbecue.

Il est conseillé de solliciter les pompiers volontaires pour obtenir des conseils en matière de sécurité.

Assistante maternelle

L’accompagnement des assistantes maternelles

Plusieurs structures existent pour accompagner et conseiller les assistantes maternelles.

Le service de la protection maternelle et infantile (PMI)

Ce servie assure, par le biais du président du conseil départemental, une triple mission auprès des assistants maternels :

  •  le suivi des assistants maternels

C’est l’occasion de répondre à leurs interrogations et de les conseiller pour les aider à exercer leur activité dans l’intérêt des enfants et des familles.

  • la vérification des conditions d’accueil offertes par la MAM au regard des critères de l’agrément

Cette vérification peut se faire soit à l’occasion du renouvellement de l’agrément, soit lors de visites de contrôle effectuées suite à un signalement par un tiers.

  • l’organisation et le financement de la formation obligatoire

Afin d’assurer une bonne qualité d’accueil des enfants, le professionnel coopère avec le service de PMI et établit avec lui une relation de confiance.

Les relais assistants maternels (RAM)

Lieux d’information, de rencontre et d’échange, ces relais sont au service des parents en recherche de solutions de garde, des assistant(e)s maternel(le)s et des professionnels de la petite enfance.

Les RAM sont au service de tou(te)s les assistant(e)s maternel(le)s, exerçant à domicile ou en MAM. Ces relais sont fortement conseillés pour les assistant(e)s maternel(le)s qui exercent en MAM.

Les missions des RAM :

  •  Renseigner sur de législation du travail et le droit conventionnel
  • Soutenir les assistant(e)s maternel(le)s et les accompagner dans leur pratique quotidienne. Des groupes de paroles et des témoignages sont organisés pour partager l’expérience de chacun afin d’évoluer et d’apprendre ensemble.
  • Sensibiliser sur les formations possibles
  • Proposer des ateliers éducatifs (musique, activités manuelles, etc.) pour les enfants accueillis.

Le coordinateur petite enfance

La commune dans laquelle le projet de MAM est lancé peut choisir de soutenir et d’accompagner les assitant(e)s maternel(le)s qui en sont à l’origine. C’est le coordinateur petite enfance engagé par la commune qui va suivre le projet, conseiller et encourager.

Le site Mon-enfant.com

Ce site national a été créé par la branche Famille et ses partenaires.

 Il recense l’ensemble des modes d’accueil et à accompagner les familles dans leur recherche d’informations et faire connaître les MAM prêt de chez eux. Pour s’inscrire sur ce site et faire partie de la liste des MAM, les assistant(e)s maternel(le)s pourront se rapprocher de la CAF du département d’implantation, et la fiche d’inscription www.mon-enfant.fr leur sera transmise.

Des idées de mobilier pour aménager une MAM ?

Depuis 46 ans, la marque WESCO conçoit et propose tout l’équipement essentiel à l’aménagement des espaces petite enfance.

En collaboration avec des professionnels de l’enfance, leurs produits sont pensés pour être parfaitement adaptés à vos gestes et pratiques quotidiens.

L’équipe Wesco développe des contrôles en interne bien plus stricts que ceux exigés par les autorités. Grâce à cela, ils bénéficient des labels de qualité NF Crèches et NF Education.

Visualisez leur plaquette dédiée aux MAM


Article sponsorisé par Wesco

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser

Les plus populaires