Mon premier mois de grossesse

Le premier mois de grossesse : entre excitation et début des symptômes de grossesse !

Vous avez fait un test de grossesse et il est positif ? Félicitations ! Votre corps va maintenant commencer sa transformation pour faire une place à bébé… La merveilleuse aventure commence !

Les symptômes du premier mois de grossesse

Le premier signe qui peut vous mettre la puce à l’oreille? Le retard des règles ! Certaines femmes ont une petite voix qui leur dit « tu es peut être enceinte ». A l’inverse, il est possible que vous ne sentiez pas les signes dès les premiers instants. Le retard des règles peut se faire en fin de mois et aucun signe n’apparait. Il faut savoir que chaque grossesse est unique, et que les ressentis diffèrent pour chaque femme !

Quels sont les signes ?

Vous avez des nausées matinales et vos seins sont plus tendus, gonflés et un peu plus sensibles. Il est possible que vous ayez des petits saignements. A ne pas confondre avec les règles, ils correspondent à l’implantation de l’œuf dans l’utérus. Vous pouvez aussi ressentir des somnolences ou de la fatigue : le changement hormonal commence ! Enfin, les secrétions vaginales peuvent être plus abondantes.

La grossesse est détectable par un test dès le 8ème jour après la fécondation. Il devra être confirmé par une prise de sang.
Le calcul des semaines de grossesse a pour point de départ le jour de fécondation. Cependant, on vous parlera aussi de « semaine d’aménorrhées » (SA) qui seront calculées à partir du premier jour des dernières règles.
Dès le premier mois de votre grossesse, il faut limiter ou stopper votre consommation d’alcool et de tabac. Vous pouvez déjà vous renseigner sur les aliments à éviter pendant la grossesse.
C’est l’un des moments les plus émouvants : l’annonce de la nouvelle au futur papa ! Vos yeux vont briller, les siens aussi ! A vous de voir comment vous voulez lui dire.

Le premier mois est idéal pour commencer à s’organiser. Vous pouvez désormais vous inscrire à la maternité !

Le choix de la maternité

Inscrivez-vous vite par téléphone dans une maternité, notamment dans les grandes villes, et/ou si vous avez un projet de naissance précis.
Lorsqu’il s’agit d’un premier bébé, on sait rarement dans quelle maternité on souhaite accoucher. Certaines de vos copines peuvent vous avoir donné leur avis mais il sera aussitôt invalidé par les recommandations de votre gynécologue-obstétricien si vous en avez un. Les critères pour choisir sont très variés : sécurité, confort, distance, encouragement à l’allaitement, service de nurserie durant la nuit…
Pour compliquer encore davantage, il faut bien savoir que, d’une femme à l’autre, les avis divergent, y compris sur un même établissement ! Voilà pourquoi au final il est si important de se préparer pour aller au plus proche de ce que l’on souhaite ou imagine.

Côté gynéco

Nous avons la chance dans notre pays de pouvoir bénéficier d’un suivi médical, pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale, pour assurer la naissance dans les meilleures conditions pour l’enfant et la maman, donc autant en profiter. Trop de femmes arrivent encore à la dernière minute à la maternité sans avoir été accompagnées médicalement, avec les risques de prématurité ou d’accident que cela comporte… On peut choisir de se faire suivre par son propre gynécologue ou dans une structure hospitalière. Pensez à prendre ce rendez-vous car il est impératif de déclarer votre grossesse à la Sécurité sociale et à la caisse d’Allocations familiales avant la 14e semaine d’aménorrhée (14 SA). Mettre à jour votre carte vitale vous permettra de bénéficier de tous vos droits.

 

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser