Coronavirus, grossesse et nouveau-né : ce qu’il faut savoir

Que vous soyez enceinte ou jeune parent d’un bébé, il est normal que vous vous questionnez concernant le coronavirus Covid-19. Avant l’allocution du Président de la République ce lundi 16 mars, le Haut Conseil de la Santé publique recommandait déjà d’appliquer les mesures conseillées à toute personne fragile pour limiter la propagation, à partir du troisième trimestre de grossesse.

Qu’est-ce qu’il se passe si j’attrape le coronavirus enceinte ?

Les femmes enceintes sont plus susceptibles de développer des infections respiratoires dans la mesure où des changements immunitaires et physiologiques se présentent durant la grossesse. Cela peut les rendre plus malades qu’en temps normal.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a établit une étude en comparant les femmes enceintes touchées par le coronavirus avec d’autres personnes contaminées. Les résultats montrent qu’elles n’étaient pas forcément plus malades.

Grossesse : le coronavirus peut-il se transmettre au foetus ?

Nous savons que la transmission du coronavirus peut se produire par voie aérienne, lors de toux et d’éternuements, ou en cas de contact direct avec des objets contaminés. Mais ce virus n’est pas présent dans le sang de la mère.  Donc si vous êtes enceinte et que vous avez contracté le virus, la transmission ne serait pas possible à travers le placenta.

Cependant, il n’existe pas d’information définitive, même concernant l’éventuelle transmission par le canal vaginal.
A l’hôpital de Wuhan, des mamans infectées par le coronavirus durant leur grossesse pouvaient le transmettre à leur bébé dès leur naissance. Des tests se sont révélés positifs 30 heures après l’accouchement. Il s’agirait d’une transmission périnatale, c’est à dire pendant ou juste après l’accouchement.

Restez prudente !

  • On ne le dira jamais assez, mais lavez-vous les mains régulièrement à l’eau et au savon, ou avec un gel hydro-alcoolique.
  • Restez chez vous pour limiter les contacts.
  • Evitez tout contact. Ne faites pas la bise, et ne serrez pas la main.
  • En cas de symptômes, contactez votre médecin.

Le suivi de grossesse durant le coronavirus covid-19, comment ça se passe ?

Durant le confinement, nous devons éviter nos déplacements afin de ralentir la propagation du virus. Cependant, les sorties sont autorisées sous présentation d’une attestation pour des raisons de santé. Ainsi, la majorité des gynécologues et des sages femmes maintiennent leur activité. La Fédération nationale des collèges de gynécologie médicale (FNCGM) a annoncé : “Nous sommes disponibles pour nos patientes afin d’assurer la permanence des soins et soulager les urgences hospitalières qui sont réorientées vers la lutte contre coronavirus.” 

Conoravirus : Le suivi de grossesse est donc maintenu.

Pour les cas qui ne sont pas urgents, il est possible de faire sa visite par téléconsultation. 

Concernant les urgences ou le suivi de grossesse, la visite se fait au cabinet. Les mesures d’hygiène sont renforcées. En effet, le professionnel de santé s’assure que la patiente ne présente aucun symptôme avant le rendez-vous. Il espace ses rendez-vous pour éviter les rencontres entre les patientes. Si c’est le cas, elle peut être rédigée vers le Samu. Si il s’agit de symptômes légers, elle doit porter un masque durant la consultation.
Evidemment, les patientes ne doivent pas venir accompagnée.

Quelles précautions prendre avec un nouveau-né ?

Il est conseillé aux mamans touchées par le virus de porter un masque en présence de leur bébé.
Toutes les personnes qui sont en contact avec le nouveau-né doivent impérativement se laver les mains.

Si vous décidez de sortir avec votre bébé dehors, respectez bien les recommandations. Cela veut dire que vous devez rester à distance des centres commerciaux et des supermarchés, jusqu’à que bébé ait au moins un mois et un meilleur système immunitaire.

confinement parent covid19 coronavirus

Pendant l’épidémie, puis-je continuer l’allaitement ?

L’Unicef et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont établit une liste de recommandations pour vous guider.

L’Unicef précise que “toutes les mères vivant des régions touchées par le virus ou à risque présentant des symptômes de fièvre, de toux ou de difficultés respiratoires doivent consulter immédiatement un médecin et suivre ses instructions

De plus, un numéro d’appel est mis en place dans le cadre du coronavirus : 0800 130 000.

En tenant compte “des bienfaits de l’allaitement et du rôle insignifiant du lait maternel dans la transmission d’autres virus respiratoires “, l’ONU indique que la mère peut continuer l’allaitement, tout en adoptant les précautions nécessaires.

Quelles sont les mesures d’hygiène à respecter ?

Même si vous présentez des symptômes du Covid-10, vous pouvez continuer l’allaitement en respectant les précautions d’hygiène.

  • Portez un masque à proximité de votre enfant.
  • Lavez-vous les mains avant et après avoir été en contact avec votre nourrisson.
  • Nettoyez et désinfectez toutes les surfaces qui peuvent être contaminées.
  • Respectez la distance d’un mètre avec les autres personnes.

L’Unicef recommande aux mamans trop malades pour allaiter de tirer leur lait pour le donner à leur enfant, à l’aide d’une coupelle et/ou d’une cuillère propres.

N’hésitez pas à consulter votre médecin en cas de questionnement. Prenez soin de vous !


Rédaction : Equipe enjoy family – Organisateur du salon Baby et spécialiste de la parentalité et de la petite enfance (0-3 ans) auprès du grand public et des professionnels

Sources :

  • gouvernement.fr
  • unicef
  • journaldesfemmes.fr
  • enfant.com

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser

Les plus populaires