Peut-on choisir le sexe de son enfant ?

Depuis toujours, les parents aimeraient pouvoir choisir le sexe de leur enfant. Au fil des siècles, des méthodes plus ou moins farfelues ont tenté de dominer la nature : suivre les positions de la lune et du soleil, injecter du vinaigre ou du bicarbonate de soude dans son vagin, suivre un régime alimentaire particulier, surveiller de près les dates de conception, se pincer les testicules, manger du lapin, identifier les jours d’ovulation, rester allongée après l’amour, placer des feuilles d’orties sous le matelas avant de faire l’amour… Mais aucune d’entre elles n’a prouvé son efficacité !

Aujourd’hui, les méthodes ancestrales seraient dépassées. Dans les temps modernes, des solutions basées sur des méthodes naturelles nous permettraient de choisir le sexe de notre enfant. Mais encore une fois, aucune d’entre elle n’a été prouvée scientifiquement ! Nous ne pouvons donc pas choisir le sexe de notre enfant, car même si des méthodes font leurs preuves, elles ne sont pas fiables à 100%.

Modifier son alimentation

Une alimentation riche en calcium et en magnésium pourrait favoriser la naissance d’une fille comme les poissons frais, les jaunes d’œufs, les légumes verts, le riz, les framboises, les fraises, les kiwis, tandis qu’une alimentation riche en sodium et en potassium donnerait plus de chance d’avoir un garçon comme la viande et les poissons séchés ou fumés, la charcuterie, les pommes de terre, les lentilles, et  les bananes. Cette méthode est basée sur l’idée que changer ses habitudes alimentaires modifie les sécrétions vaginales, ce qui favoriserait la mobilité des spermatozoïdes X ou Y. Ce régime doit commencer avant la conception et jusqu’à la survenue de la grossesse.

Planifier ses rapports sexuels

Selon d’autres études, les spermatozoïdes Y seraient plus rapides mais meurent plus vite que les spermatozoïdes X. Quand le rapport sexuel a lieu quatre à cinq jours avant la date de l’ovulation, les spermatozoïdes Y sont morts avant d’avoir rencontrés l’ovule, laissant toute la place aux spermatozoïdes X ! Abstinence les jours précédents si vous voulez un garçon !

Surveiller le calendrier et les dates d’ovulation

Il y aurait dans un mois, des jours propices pour avoir une fille et d’autres jours propices pour avoir un garçon. Pour essayer cette technique, il faut connaître avec précision votre date d’ovulation (grâce à un test d’ovulation par exemple) et vous reportez à un calendrier mensuel disponible sur internet qui prédit les jours pour avoir un garçon et les jours pour avoir une fille…

Vous pouvez aussi calculer et suivre le vôtre taux de pH. Il n’y a aucune étude scientifique qui confirme l’efficacité de la méthode, mais vous pouvez essayer !

La nature est belle… telle qu’elle est !

De toute façon, vous avez une chance sur deux ! Alors même si on rêve tous de contrôler la nature, il faut garder en tête que le hasard a du bon. Le sexe du bébé est une surprise pour les parents, que l’on peut voir comme un cadeau.

Il faut aussi émettre un jugement sur les méthodes proposées. Si les méthodes citées sont inoffensives pour la santé, elles génèrent tout de même un stress qui peut avoir des conséquences sur votre désir de conception. Exit les méthodes qui peuvent avoir des conséquences néfastes sur votre santé !

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser