L’alimentation pendant la grossesse : nos conseils

Bien s’alimenter pendant la grossesse, c’est primordial ! Notre corps change et ses besoins alimentaires aussi. Pour rester en bonne santé et favoriser le bon développement de l’enfant, il faut savoir s’alimenter correctement. Alors quand on est enceinte, on se pose forcément des questions : combien de repas par jour ? Faut-il augmenter les quantités ? Quels aliments privilégier et quels aliments éviter ? Enjoy Family vous dit tout !

Manger en bonne quantité

Il est conseillé de prendre 3 repas jours. Ces repas ne doivent pas être trop copieux, pour favoriser une bonne digestion et éviter les désagréments comme les nausées ou les maux de ventre. En parallèle pendant la journée, et notamment pour éviter les grignotages vous pouvez aussi prendre 2 collations : un fruit, un yaourt ou un verre de lait par exemple. Nous vous conseillons d’éviter les autres collations ou gâteaux trop gras et trop salés. Une autre astuce consiste à décaler son dessert de midi un plus tard dans la journée !

Des repas légers et des petites collations vous autorisent à manger plus souvent dans la journée sans augmenter les quantités ! Il est préférable d’éviter les périodes longues sans manger (plus de 12 heures par exemple).

Et si vous avez tout le temps faim ?

Nous vous conseillons de ne pas mettre de côté les produits céréaliers comme le pain, les pâtes ou le riz. Ces féculents permettent de réduire les sensations de faim durant la journée.

Les besoins alimentaires changent pendant la grossesse : vous aurez des besoins plus grands à la fin qu’au début. En moyenne, il est estimé que 280 calories supplémentations sont nécessaires par jour. Dans votre corps, la priorité est donnée aux besoins du bébé.

Une alimentation variée

Nous vous conseillons de manger des aliments variés tous les jours : les légumes et les fruits qui sont plein de nutriments essentiels, ils contiennent des folates (aussi appelés vitamine B9) qui jouent un rôle important dans le développement du système nerveux de bébé ; Les produits céréaliers facilitent la digestion, le lait et les substituts sont plein de calcium et de protéines et les viandes sont riches en fer et protéines ; Certains poissons peuvent être consommés, tel que la sole, les sardines, le saumon cuit (riche en vitamine D), ou le hareng tandis que d’autre doivent être évités.

Les produits frais sont meilleurs, pour vous et pour la croissance harmonieuse de bébé.

Vous êtes végétarienne, ou vous avez un régime sans gluten et vous êtes enceinte

Nous vous conseillons de parler avec votre médecin ou sage-femme de vos habitudes alimentaires. En effet, certaines situations peuvent entraîner des risques de carences ou d’anémie en fer, qui peuvent avoir des conséquences sur la grossesse. Il est alors indispensable de prendre des précautions. Le régime sans gluten ne présente qu’en a lui aucun risque pour le bon développement de l’enfant.

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser