Préparer son accouchement : les différentes méthodes

Qu’il s’agisse de votre premier enfant ou que vous ayez déjà une petite famille, une grossesse est un événement unique. En effet, chaque grossesse est différente d’une femme à l’autre, mais également selon les périodes de votre vie.
Il est donc important de bien se préparer à l’accouchement à chaque fois.

Pourquoi préparer son accouchement ?

En France, sept femmes sur dix suivent une préparation à l’accouchement pour leur premier enfant. Ces séances permettent à la fois de se préparer à composer avec la douleur et de poser toutes les questions qui vous inquiètent. D’autre part, même si la péridurale est facilement accessible, les circonstances peuvent faire que le jour de votre accouchement, vous ne puissiez pas en bénéficier.

Préparer son accouchement est donc toujours pertinent. Huit séances sont remboursées totalement par la sécurité sociale, il serait dommage de vous en priver ! A la maternité ou chez une sage-femme, théorie et pratique se mêlent afin d’aborder votre accouchement en toute sérénité.

Les différentes méthodes de préparation à l’accouchement
Il existe de nombreuses méthodes pour préparer un accouchement : faites votre choix selon vos attentes et vos besoins.

La sophrologie

La sophrologie prénatale fonctionne sur le même principe que la sophrologie, créée en 1960. Cette technique permet de préparer son accouchement en prenant conscience de son corps. Il s’agit de ne pas se laisser dépossédée par la douleur, en visualisant chaque étape de la venue au monde de votre enfant.

Le yoga

Pendant les cours de yoga, vous apprendrez à bien placer votre bassin et à adapter votre respiration aux mouvements nécessaires.

le chant

Le chant présente de nombreux atouts : évacuation des tensions, musculation tout en douceur et communication. Pendant les séances de chant prénatal, encore peu répandues en France, vous travaillez l’ampleur de votre souffle ainsi que votre posture.

La piscine

Préparer son accouchement en piscine est plébiscité par un nombre croissant de futures mamans. Vous pouvez suivre une préparation à l’accouchement en piscine et/ou accoucher dans l’eau, si la maternité dispose de l’équipement nécessaire.

Toutes ces techniques présentent comme point commun un travail sur la respiration, clé du bien-être au quotidien et particulièrement importante lors de l’accouchement.

L’haptonomie

L’haptonomie se distingue par l’accent mis sur la création d’un lien affectif entre les parents et l’enfant à naître. Contrairement aux précédentes méthodes de préparation à l’accouchement, le souffle n’est pas travaillé, car l’accent est mis sur le “toucher affectif” et le père peut prendre une part plus active.

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser