La toilette de bébé

La toilette de bébé, c’est un moment privilégié et important. Dès les premiers instants de sa vie, bébé compte sur vous pour lui procurer une bonne hygiène au quotidien pour veiller à sa santé.

Comment laver bébé ?

De plus en plus de maternités attendent avant de donner le premier bain après la naissance, de façon à bien maintenir la température corporelle du nouveau-né et à ne pas le refroidir. L’enduit blanchâtre (le vernix) qui recouvre la peau de votre bébé la protège du dessèchement et doit être préservée. Ensuite, un bain est ensuite donné quotidiennement.

Le bain

Pour éviter que votre enfant ne se refroidisse, la température de la pièce doit être comprise entre 22 °C et 24 °C. Comptez 37°pour la température de l’eau du bain, afin que votre enfant s’y sente bien. Il faut préparer tout le nécessaire pour son bain et l’avoir à porter de main, pour éviter que votre enfant attende trop longtemps quand il est déshabillé. Vous pouvez nettoyer votre bébé directement dans le bain ou sur une table à langer puis le rincer.
On commence par la tête pour descendre ensuite jusqu’aux organes génitaux et aux fesses, qui seront nettoyés en dernier. Après avoir rincé votre bébé, vous pouvez le bercer quelques minutes dans l’eau, il va adorer ! Ces mouvements lui rappellent son environnement intra-utérin et lui permettent de se détendre et de s’apaiser. Une fois sortie de l’eau, séchez tout son corps soigneusement, surtout dans les plis où des petites gouttes d’eau peuvent rester.
Vous pouvez donner un bain quotidien à votre enfant, mais ce n’est pas une obligation : si vous le baigner mois souvent, n’oubliez pas de faire une toilette du siège et du visage.
Le nez et les yeux doivent être lavés tous les jours avec du sérum physiologique et des compresses.
L’idéal pour le bain, c’est de le prendre le soir, car il a un effet relaxant qui peut faciliter l’endormissement.

Les soins du cordon

L’ombilic doit être nettoyé tous les jours avec un produit antiseptique jusqu’à sa chute, souvent dans les 15 jours après la naissance. Il arrive que le cordon saigne un peu ou que des croûtes se forment. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le nettoyer lors des changes. Une fois le cordon tombé, continuez à nettoyer la cicatrice pendant 3 à 4 jours pour bien la sécher. Si vous constatez un ombilic rouge ou suintant, il faut consulter votre médecin.

La toilette du visage

Pour nettoyer le visage de votre bébé, il est important de se laver précautionneusement les mains avant. Prévoyez du sérum physiologique, des carrés de coton et une petite brosse souple.
– Pour les oreilles : déchirez un morceau de coton, roulez-le dans vos doigts, de façon à ce qu’il forme une petite mèche de quelques centimètres. Nettoyez les parties extérieures dès les oreilles de votre bébé. Nettoyez également derrière l’oreille. Prenez un autre morceau de coton pour l’autre oreille. Vous pouvez utiliser un spray pour l’intérieur s’il y a du cérumen son oreille.
– Pour les yeux : sur le reste du coton, videz la dose de sérum physiologique, et passez le carré de coton sur l’œil fermé, du coin intérieur (le plus proche du nez) à l’extérieur. Un geste doux suffit.
– Pour le nez : formez le même cône ou mèche que pour les oreilles, imbibez-le de sérum physiologique, puis insérez-le dans une narine de votre bébé ; prenez un deuxième coton pour l’autre narine.
A l’aide d’un nouveau morceau de coton, nettoyez tout le reste du visage de bébé.

Faut-il décalotter les garçons ?

Non pas les premiers temps ! Le décalottage consiste décoller le repli de peau mobile, le prépuce qui recouvre le gland. Les premiers mois, le prépuce est adhérent au gland et en le tirant, vous risqueriez de blesser votre petit garçon. Les petits garçons ont régulièrement de petites érections qui vont faire lâcher les adhérences. Ils se décalotteront d’eux-mêmes en grandissant.

Quand peut-on couper les ongles ?

Certains bébés ont les ongles longs et se griffent facilement. Si l’extrémité de l’ongle n’est pas adhérente à la peau, vous pouvez le couper ou le limer avec une lime en carton. Puis désinfectez le bout du doigt avec un coton imprégné d’antiseptique. Allez-y doucement, ce n’est pas toujours évident et il ne faut pas faire mal à bébé.

Le change de bébé

Des changes fréquents représentent la meilleure prévention contre les rougeurs. L’emploi de talc n’est pas indiqué car il favorise la macération. Une crème pour le siège n’est nécessaire qu’en cas de rougeurs.
L’usage des lingettes nettoyantes plusieurs fois par jour est à proscrire. Si elles présentent un côté pratique, elles sont souvent à l’origine d’irritations et peu respectueuses de l’environnement par le nombre important de déchets qu’elles génèrent. L’utilisation de liniment oléocalcaire (à base d’huile d’olive) sur du coton est une bonne alternative. Sans rinçage, il laisse en outre un film lipidique protecteur.

Qu’en est-il des couches lavables ?

Les couches lavables reviennent à la mode. Les avantages des couches lavables, c’est qu’elles permettent une réduction des déchets, sont moins irritantes et plus respectueuses de la peau fragile de bébé. Elles sont très intéressantes en cas d’irritation fréquente.
Après un investissement de départ de l’ordre de 150 à 200 euros, elles deviennent par la suite plus économiques (600 euros sur trois ans contre 2.000 euros pour les couches jetables). Ces couches sont faites d’une culotte plastifiée, de changes lavables en coton et de voiles hygiéniques jetables à mettre par-dessus. Commencez par acheter 20 à 24 changes lavables pour un bon roulement de lavage.

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser