Pourquoi aider l’enfant à nommer ses émotions ?

Il est difficile pour un jeune enfant de nommer ses émotions. Il est encore plus difficile pour lui reconnaître, surtout lorsque cette émotion est nouvelle ou plus complexe !

Parce qu’il existe un lien entre la zone du cerveau qui contrôle les émotions et celle du langage, le fait de pouvoir nommer les émotions et de mettre les mots aide l’enfant à retrouver son calme.

Alors, pourquoi aider l’enfant à nommer ses émotions ?

En quoi nommer les émotions aide l’enfant à retrouver le calme ?

En s’exprimant, l’enfant pourra mieux gérer l’intensité de ces émotions.

Le fait de les verbaliser et les prononcer à un effet apaisant sur le cerveau, en permettant de diminuer l’intensité des émotions. Cela permet également de les réguler et de traverser ces phases plus sereinement.

Pour l’accompagner, vous pouvez :

  • Vous mettre à la hauteur de l’enfant, pour avoir le regard au même niveau que le sien et ainsi pouvoir l’aider à exprimer son émotion
  • Etre attentif et sensible aux causes de l’émotions de l’enfants, par exemple l’origine de celle-ci.
  • Reconnaître les émotions vécus et aider à mettre les mots « je vois que cela te rend triste » ou bien « je vois que cela te met en colère… ». Vous pouvez lui rappeler ce qu’il s’est passé et nommer l’émotion pour lui permettre de se sentir compris. Vous pouvez apprendre à accueillir et accompagner l’expression des émotions de l’enfant.
  • L’aider à faire le tri dans ses émotions. Par exemple, si l’enfant pleure après être tombé et qu’il ne s’est visiblement pas fait mal, vous pouvez lui demander « tu as peur ou tu t’es fais mal ? » et ainsi le consoler ou le rassurer.

« Dis-moi » est une série pédagogique inédite pour comprendre le développement de l’enfant à la lumière des récentes découvertes en neurosciences et promouvoir la bienveillance éducative. Cette série vous conduit sur des pistes de postures positives afin d’accompagner l’évolution des pratiques professionnelles et parentales.”

Cette série est une co-production franco-québécoise entre l’association Ensemble pour l’Education de la Petite Enfance et l’Association Québécoise des Centres de la Petite Enfance.

Cette production de 50 vidéos a été financée avec le soutien des fondations WESC0, Babilou et IDKIDS.

 

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser