La grossesse et la sexualité sont-ils compatibles ?

Article écrit par @Cissy.dvl

La grossesse est un événement magique et inoubliable pour tous les futurs parents. Mais peu de personnes osent parler des désagréments qu’elle peut provoquer au sein de son couple ou dans l’esprit de son conjoint, notamment au niveau de la sexualité.

Le savez-vous ? Votre libido peut simplement exploser pendant votre grossesse. La majorité des femmes voient leur besoin sexuel monté en flèche dès le début.
Pourquoi ? En cause de l’augmentation du taux d’hormones pendant cette période.

Mais qu’en est-il de votre conjoint ?

Si certains hommes se réjouissent de cette situation, d’autres peuvent avoir un réel blocage. Et cela peut provoquer une diminution de la fréquence de vos rapports, voire même le refus de vous toucher jusqu’à l’arrivée de bébé.
Ne vous inquiétez pas, ce refus ou ce blocage ne remet pas en cause l’amour, ni le désir de votre conjoint à votre égard. Cela est simplement dû a un certain préjugé ou idée reçue qu’il peut se faire : peur de vous faire mal, peur de faire mal à bébé.
En général cette baisse du désir survient lors du troisième trimestre. Selon l’évolution de votre ventre, elle peut survenir dès votre quatrième mois et se dégrader progressivement.

Lorsque les mouvements de bébé sont perçus, la peur d’avoir un “témoin des ébats” peut alors bloquer totalement votre conjoint.

Remettons les choses au clair : un bébé ou fœtus ne peut en aucun cas savoir ou comprendre que ses parents sont en train de faire l’amour !

Le sexe peut-il provoquer des douleurs lors d’une grossesse ?

D’un point de vue physique, il est impossible pour votre conjoint de faire mal au bébé et ce peu importe son anatomie si avantageuse soit-elle.
Si le ressentis peut varier d’une femme enceinte à une autre, certaines positions peuvent devenir de plus en plus compliquées. Voire douloureuses avec l’évolution de votre ventre ou encore impossible à réaliser. Il est alors conseillé de vous renseigner auprès de votre gynécologue ou sage-femme sur les positions à adopter.

Garder en tête que faire l’amour est et doit rester un moment de plaisir partagé et non un devoir !

Suite à un acte sexuel, il est possible de ressentir des contractions utérines qui sont sans danger, ni pour vous ni pour le bébé !

Le sexe peut-il déclencher l’accouchement ?

La réponse est non. On ne peut pas déclencher l’accouchement en faisant l’amour ! Cela ne peut que vous aider à préparer votre corps pour le jour J car votre col s’assouplira plus facilement et plus rapidement le moment venu. L’orgasme entraîne également une contraction du périnée. C’est idéal pour bien préparer et éviter une épisiotomie à l’accouchement.

[A lire aussi : Faire l’amour pendant la grossesse peut-il déclencher l’accouchement ?]

Du colostrum s’écoule des seins : est-ce normal ?

Il est également fréquent de voir du liquide s’écouler des seins durant l’acte. Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal. Vos seins se préparent à fabriquer du lait depuis le début de votre grossesse. Dans un moment de détente et de bien-être un peu de colostrum peut s’écouler de vos seins. Ne soyez donc pas surprise.

Peut-on utiliser des produits sexuels ?

Évitez l’utilisation de produits stimulants à base d’huiles essentielles qui peuvent pénétrer dans le sang et être très mauvais pour le bébé.
N’utilisez pas de sextoys et ce pendant toute la durée de votre grossesse.

[A lire aussi : Grossesse et sexualité – les contre-indications]

Mes conseils

Pour en revenir à votre conjoint, il faut savoir qu’il est important de communiquer avec lui. D’autant plus s’il a un blocage.
Je vous conseille donc de l’emmener à l’un de vos suivis grossesse et d’en parler devant votre médecin afin qu’il soit rassuré. Le médecin lui expliquera les choses à savoir et celles qui sont infondées.

Beaucoup de couples vivent cette situation. Vous ne devez donc avoir aucun tabou devant votre médecin qui doit certainement répondre à ce genre de questions et inquiétudes à longueur de journée.

Pour éviter les crises ou éloignement, restez ouverts et compréhensifs. Parlez en ensemble et avec votre médecin. Surtout gardez en tête que l’arrivée d’un bébé doit être un plus dans votre vie, et non l’inverse !

Découvrez les 10 choses que les Papas doivent savoir avant l’accouchement !

cissy.dvl enceinte

Je vous conseille de lire mes notes sur mes cours de préparation à l’allaitement !

Partagez votre avis :

Ces articles peuvent vous intéresser